Good vibrations

Good vibrations, Derégnaucourt by Van Halteren

Née à Detroit dans le Michigan (USA), Marjorie Van Halteren vit en France depuis plus de vingt ans. Héritière de John Cage dont elle partagea le laboratoire créatif, elle poursuit sa quête sonore, plaçant ses micros pour capter les Good vibrations qu’elle met en ligne sur son blog sous forme de podcasts. En marge du concert « Messes nouvelles en liberté », la sound maker interviewe le compositeur lillois Jacques Derégnaucourt.

Photo Marjorie Jacques

 www.jacques-deregnaucourt.com          www.thattuesday.com

# 1  « Tout ce qui est vibratoire est essentiel. »

Par delà l’illusion en ces terres inconnues, l’œuvre de Jacques Derégnaucourt a été interprétée par les Symphonistes Européens le 29 mai dernier. Son auteur nous en dit plus.

 

Extraits sonores de « L’innombrable et le possible » de Jacques Derégnaucourt – Voix : Frédéric Loquet, Jacques Derégnaucourt – Percussions : Shyamal Maïtra – OSELF (Orchestre Symphonique des Etudiants de Lille Flandres) dirigé par Pierre-Yves Gronier

# 2  « La liberté vient de la façon dont on utilise les contraintes. »

Jacques Derégnaucourt nous parle de sa formation classique, de sa passion pour Dutilleux et de son travail de compositeur qu’il compare à celui d’un chimiste dans son atelier.

 

Extraits sonores de plusieurs œuvres de Jacques Derégnaucourt