L’orchestre

L’orchestre

OrchestreLes Symphonistes Européens voient le jour à Lille en 2006 sous la baguette de Pierre-Yves Gronier. Au fil des ans, cet ensemble atypique s’est construit autour de l’idée que la grande musique n’est l’apanage de personne et qu’il n’y a pas meilleure caisse de résonance que le cœur d’un auditoire comblé.

Très attachés à la notion d’émotion spontanée, les Symphonistes Européens ne croient pas que les musiques s’opposent. Au contraire, pour eux, elles se nourrissent les unes les autres. Qu’elle soit classique, jazz, rock, populaire, sacrée, traditionnelle ou expérimentale, toute création musicale s’inscrit dans une époque, s’attache à un territoire, est le reflet de traditions. Mais plutôt que de percevoir les œuvres comme des joyaux bruts égoïstes, les Symphonistes Européens prônent le mélange des genres.

Convaincue que les grands maîtres du répertoire classique ne seraient pas restés sourds aux expériences musicales atypiques, la centaine de musiciens professionnels et amateurs passionnés qui composent les rangs des Symphonistes Européens font le pari de l’éclectisme. N’hésitant pas à mettre face-à-face Vivaldi et Piazzolla, à convier Bizet à la table de Brel, à jouer sur la notion d’espace-temps en faisant voyager le public dans des mondes parallèles que sont les musiques de films, de séries télé, voire de jeux vidéos.

Bien entendu, tout en continuant d’honorer le panthéon des immortels que sont Bach, Strauss, Mozart, Mahler et bien d’autres.